Âme soeur et enceinte à plus de 40 ans

Depuis l'adolescence, je voulais des enfants. Mes amis s'en souviennent bien ! Je me voyais déjà mariée avec 2 enfants à 24 ans. J'étais tellement loin de la réalité. Et tellement loin d'imaginer que ce qui était véhiculé par ce que je voyais à la télé ou au cinéma n'était qu'une belle blague. Cendrillon et Blanche Neige, merci pour les illusions ahahah !


J'ai eu une vie bien remplie et bien riche de rencontres, de voyages, d'expériences. J'ai vécu de grands hauts, de grands bas aussi. J'ai vécu en somme !


Le temps passant, j'ai fini par me dire que ce ne serait pas pour cette vie là que je serais maman. J'étais en paix avec cela. J'ai des amis formidables. Je suis tante de 2 enfants merveilleux que j'aime de tout mon cœur et je suis marraine en plus !


Mais je souhaitais toujours rencontrer une personne avec qui construire et avancer.


Un soir, je dînais chez des amis et je leur disais que je souhaitais vraiment rencontrer quelqu'un. La réponse fusa :"Tu devrais commencer par faire le ménage autour de toi. Trop de portes sont restées ouvertes pour que la personne que tu attends puisse avoir sa place".

C'était évident ! Et pourtant...


J'ai donc commencé par recontacter l'un après l'autre, les 2 hommes qui m'avaient marquée et pour qui je n'avais pas vraiment fait le deuil, en exposant les choses clairement : c'est maintenant ou jamais. Soit nous avancions véritablement, soit la porte serait fermée définitivement.. J'étais déterminée. Evidemment, les portes se sont toutes les 2 fermées. Et très vite finalement.



J'avais fait ma part. L'espace était libre pour que l'Univers puisse mettre sur ma route une âme soeur (c'était ma demande et pour ceux qui réclament la rencontre avec leur flamme jumelle, je leur souhaite bien du plaisir !).


Autre chose qui a été déterminante à mon sens : j'étais heureuse. Je vivais dans un appartement que j'adorais, je vivais de mes passions, j'étais très bien entourée, je faisais des choses qui me plaisaient. J'étais nourrie. Je n'avais pas besoin d'être avec un homme. J'EN AVAIS ENVIE. Je m'étais aussi retirée la pression du temps qui passe puisque j'avais lâché prise sur le fait d'être mère.


L'Univers m'a testée. Plusieurs fois ! Je m'étais faite une liste de ce qui était important pour moi chez un homme et je n'en dérogeais pas. Par exemple, je souhaitais que cet homme soit ouvert sur l'énergétique, la spiritualité, qu'il ne soit pas dans le jugement de mes pratiques, qu'il me plaise physiquement, qu'il ait a minima entamé un travail sur lui, qu'il soit drôle, galant, qu'il dégage une certaine stabilité aussi, qu'il partage mes valeurs et encore bien d'autres choses ! J'ai fait plusieurs rencontres. J'aurais pu craquer. Mais, je voyais à chaque fois déjà la fin avant même de commencer la relation ! Aucun intérêt donc :)

Je me consacrais ainsi à mon métier passion, aux voyages et aux miens.

Puis, il est arrivé. Ou plutôt, nous nous sommes rencontrés et cela de manière assez particulière, mais c'est une autre histoire !



Et je suis devenue "belle-maman". Ah ça n'a pas été facile tous les jours et même encore aujourd'hui, nous avançons ensemble avec qui nous sommes, nos états de fatigues, nos états d'âme respectifs. Mais ce qui nous a toujours réuni et nous réunit toujours, c'est cet amour qui nous lie et cette volonté d'avancer et de construire ensemble.


J'ai commencé de nouveau à penser bébé...Puis j'ai fait une fausse couche. Ce moment fut très difficile à vivre mais, pour moi qui n'étais jamais tombée enceinte avant, cela voulait aussi dire une chose : j'avais la chance de ne pas être stérile.



Et, sans faire de bruit, plus d'un an après cette fausse couche, c'est à 42 ans, dernier tournant pour moi, que c'est arrivé. Cette âme en moi qui m'invite à venir goûter une nouvelle expérience à laquelle je ne pensais plus être confrontée. J'ai peur et je suis heureuse à la fois. Pleine d'amour et d'appréhensions. Alors, de nombreux matins, je me réveille et touche mon ventre pour voir s'il est bien là. Pour voir si tout cela est bien réel. Et à chaque fois, je me dis que chaque jour qui passe me rapproche d'une autre vie à laquelle je n'aspirais plus.


J'espère que mon histoire vous montrera que tout est possible, tout est ouvert et tout peut potentiellement bouger en votre faveur !


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout